Catane et ses alentours : les bonnes adresses d’Anna

Bon lundi les amis!

Il y a tout juste un mois nous avons lancé la rubrique mensuelle « Les bonnes adresses d’Anna » et vous l’avez trouvée très utile. On continue donc à vous faire part avec grand plaisir des conseils d’Anna pour bien manger lors de vos voyages en Italie et comme c’est les vacances d’été, on a pensé à partager avec vous toutes ses bonnes adresses dans l’une des destinations estivales les plus prisées d’Italie : la Sicile.

Bien évidemment, comme il s’agit de la plus grande île de la méditerranée, on a pensé à commencer par une seule ville et ses alentours, Catane,  mais – sachant que beaucoup d’entre vous iront en Sicile pour ces prochaines vacances – on vous proposera exceptionnellement une deuxième liste la semaine prochaine concernant la partie de Syracuse et alentours.

Catane est la deuxième ville de la Sicile après Palerme, située sur la côte Est de la Sicile.  Ancienne ville portuaire grecque,  elle a été bâtie au pied de l’Etna, un volcan actif doté de sentiers pédestres permettant d’atteindre son sommet, et offre un patrimoine artistique et culturel incroyable. Laissez-vous surprendre par ses amples rues piétonnes, son folklore, la générosité et la sympathie de ses habitants, ses grandes places bordées de bâtiments en pierre de lave et ses plages qui vont des petites baies de sable noire aux hautes falaises à pic sur la mer, en passant par les îlots rocheux qui surplombent les eaux et les longues étendues littorales dorées. Mais surtout, n’oubliez pas de manger ! Car on ne peut pas dire avoir été vraiment à Catane si on n’a pas gouté à sa cuisine si inhabituelle, riche et savoureuse jusqu’à éclater !

Que ce soit en mode street food ou installé à table, voici pour vous la Top 8 des bonnes adresses d’Anna à Catane et alentours. C’est parti !

  1. La Pescheria. En semaine, dans l’angle sud-ouest de la place Duomo, le bruyant marché aux poissons de la Pescheria est un spectacle tumultueux bordé de restaurants de poissons et fruits de mer. Magnifique pour ses couleurs et son bruit, ici on se plonge dans l’atmosphère de la vraie Catane et on peut manger l’un des meilleurs poissons frais de toute sa vie. À goûter et regoûter sans modération !

2. Pasticceria Spinella. Bien plus qu’une simple boulangerie. En plein milieu de la belle Via Etnea, juste en face du parc Vincenzo Bellini, cette merveilleuse institution culinaire  est certainement l’une des chose à ne pas louper à Catane. Essayez tout ce que vous arrivez à manger ! Arancini à la viande hachée, arancini à la pistache, cannoli à la ricotta, iris aux chocolat, cannoli à la pistache, chaussons de pâte feuilleté aux oignons avec mozzarella et jambon, cassate, biscuits aux amandes, frutta martorana, granite à la pistache et à l’amande… Vous aurez tout simplement l’embarras du choix.

3. Fishiaria. A deux pas de la cathédrale de Sant’Agata, Ici vous pourrez manger du délicieux poisson cru sous toutes ses formes (tartare, carpaccio, ceviche) et des sandwich au poisson cru très originaux le service, la nourriture le vin et bien sure le sorbet citron sont excellents ! Réservation fortement conseillée !

4. Re Carlo V.  Ce restaurant situé rue Plebiscito, un quartier populaire du centre historique connu pour sa cuisine de rue, est spécialisé en viande de cheval : un vrai must de la cuisine catanaise. Ici les antipastis sont au buffet (au prix fixe de 5€) et la viande est exposée dans des comptoirs réfrigérés : le client choisit la pièce qu’il veut et le chef la fait cuire sur la braise avec du pinzimonio (une sauce à base de vinaigre, citron, huile d’olive, ail, origan et romarin). Un vrai délice !

5. Scirocco Fish Lab. Envie d’un take-away de qualité ? Situé à coté de la Pescheria, c’est l’endroit parfait pour profiter du ballet des marchands de poisson en attendant son cornet de poisson frit, le célèbre fritto misto. L’accueil est sympathique. L’atmosphère est celle d’un bon bar à tapas où l’on mange debout et on est appelé par son prénom quand c’est prêt. Les prix sont très bas et les arancinis aux poulpe sont tout simplement une tuerie !

6. Arancineria Espresso Serafino. Si vous n’en avez pas encore assez des arancinis et toutes leurs déclinaisons, ne ratez pas cet endroit. Il y a un grand choix de garnitures, mais pistache et carbonara sont ceux que Anna vous conseille le plus…. prix très très bas et friture minute. L’excellence pour 1,80€ !

7. Etnella eno-agriturismo Notti Stellate. Entre Taormina et le volcan Etna, cette magnifique maison d’hôtes est l’endroit idéal pour dormir à quelques pas du volcan avec vu sur la mer et la tête dans les étoiles . Davide est un ami d’Anna il parle Français et vous fera déguster son très bon vin sicilien issue de ses propres vignes fait dans la tradition d’antan ainsi que sa délicieuse huile d’olive récoltée à la main.

8. Coria. Une table exeptionnelle au coeur de la vieille ville de Caltagirone, un petit coin de paradis baroque à 50 minute de Catane. Un grand niveau de cuisine offert par les chefs Domenico Colonnetta e Francesco Patti. Beaucoup d’élaboration et de travail, un beau décor, un accueil aux petits soins et des produits de qualité pour un résultat digne d’une étoile Michelin. Des petits pains à l’huile d’olive maison, du vin de terroir, des entrées et des plats traditionnels revisités avec beaucoup d’idées intéressantes et un dessert à la ricotta et aux figues à littéralement tomber par terre ! Le tout pour un prix très très bas comparés aux restaurants étoilés français. A ne rater sous aucun prétexte !

Alors, ça vous a plu cette petite liste ? Est-ce que ça vous dirait de lire celle dédié à Syracuse et alentours la semaine prochaine ? Dites-nous en commentaires et n’hésitez pas à partager avec nous vos photos dès que vous serez sur place.

Buon appetito!

 

C’est les vacances d’été ! Cinq destinations de voyage en Italie et cinq plats à goûter

L’un des aspects les plus intéressants du fait de voyager est de s’immerger dans une culture différente de la nôtre, de connaître ses coutumes, ses traditions et, bien sûr, sa gastronomie : peu d’expériences sont en mesure de nous faire vraiment connaître une destination aussi bien que la cuisine du lieu et, comme l’été approche nous savons que beaucoup d’entre vous iront en vacances en Italie. Anna va vous parler de cinq destinations incontournables pour cet été avec cinq plats à déguster absolument.

Êtes-vous prêt à partir avec nous ?

Allons-y !

POLIGNANO A MARE – RICCI DI MARE CRUDI (OURSINS CRUS)

A deux pas de la ville de Bari, perché sur une falaise calcaire 20 m au-dessus des eaux cristallines de l’Adriatique, le petit village blanc de Polignano a Mare est l’une des communes balnéaires les plus intéressantes de la Valle d’Itria. Pendant vos promenades au bord de la mer, jetez un coup d’œil aux petits kiosques des pêcheurs qui peuplent les trottoirs. Si vous avez de la chance, ils auront attrapé des oursins et vous les feront déguster crus, saupoudrés d’un peu de citron et accompagnés d’un morceau de pain ou focaccia et d’une bière Moretti. L’apéritif parfait pour préparer votre estomac au déjeuner !

VASTO – ARROSTICINI DI PECORA

Vasto est une belle ville sur une colline surplombant la mer Adriatique, dans le sud des Abruzzes. Il a un beau centre médiéval et une merveilleuse plage dorée caractérisée par ses petites constructions de pêche sur pilotis appelés Trabocchi. Ici, même s’il s’agit d’une ville de mer, vous devez absolument gouter les Arrosticini di pecora. Ce sont des brochettes de petits morceaux de viande de mouton cuites au feu de bois qui peuvent être consommés en marchant ou assis dans les petites osteria du coin en sirotant du bon vin local fait maison.

STINTINO – FREGOLA AI FRUTTI DI MARE E ZAFFERANO

Stintino est l’une des localités touristiques plus célèbre d’Italie, située dans la partie à l’extrémité nord-occidentale de la Sardaigne, dans la province de Sassari, face à l’ile de l’Asinara. Ancien village de pêcheurs, son littoral est constitué d’un collier de plages blanches et d’une oasis naturelle.

Sa tradition culinaire est quasi exclusivement basée sur la pêche (huitres, poutargue, crustacés, loups…) mais si vous voulez vraiment gouter quelque chose d’exceptionnel essayez la Fregola aux coquillages et au safran. La fregola est une pâte typiquement sarde composée de semoule et roulée en petites boules et pour cette recette elle est servie servies avec un bouillon au safran, des palourdes, des crevettes, des moules et du pain grillé. Un vrai régal!

RIMINI – PIADINA ROMAGNOLA

Rimini est la ville-symbole de la Riviera romagnole e du tourisme balnéaire italien. On y compte près de 1 300 hôtels, des centaines de bars et restaurants sur plage et nombreux parc d’attraction… Sans oublier les trésors artistiques et les monuments conservés dans le cadre accueillant du centre historique et, bien sur, la délicieuse Piadiana Romagnola. C’est une galette faite essentiellement de farine de blé, eau, saindoux et sel qui se farcit avec autant de choses qu’on le souhaite et se déguste pliée en deux. Plutôt salée à l’origine, elle est disponible aussi en nombreuses versions sucrées et est actuellement très apprécié des locaux comme des touristes. Partout dans la ville, des petits stands, le long des routes, vendent la piadina seule ou farcies… Faites votre choix !

POSITANO – LIMONCELLO

Carte postale d’Italie, le magnifique village de Positano est un village à flanc de falaise qui se trouve sur la côte amalfitaine, à une heure de route de Naples. C’est une destination iconique, réputée pour ses plages de galets et ses rues étroites et escarpées, bordées de boutiques et de cafés. Ici, pour terminer n’importe quel repas avec vue époustouflante sur la Baie de Naples, n’oubliez pas de demander un délicieux limoncello: le produit phare de la côte sorrento-amalfitaine. Il est préparé avec les zestes des« ovales » de Sorrente, des citrons riches en huiles essentielles et au goût très prononcé. Un gout que vous n’oublierez jamais !

ET LA SICILE ?

Oui, oui… On sait ce que vous êtes en train de penser. Comment avons nous osé ne pas parler de la Sicile, l’une des régions les plus visitées et aimées pendant les vacances d’été ? Eh bien, vous serez heureux d’entendre que la semaine prochaine on consacrera un article aux bonnes adresses en Sicile orientale de Taormine à Syracuse en pensant par Catane . Hâte de tout découvrir ? On vous donne rendez-vous à lundi prochain !

Les 6 festivals gastronomiques italiens à absolument pas rater

En Italie, tout le monde le sait, manger c’est la vie. Pas étonnant alors qu’il soit l’un des Pays avec le plus grand nombre de fêtes et d’événements dédiés à la nourriture, entre salon, festival et ce qu’on appelle “sagre”.

Mais quels sont les huit festivals gastronomiques les plus importants et les plus aimés par les italiens?

Anna les a listé ci-dessous pour vous.

Fiera internazionale del tartufo bianco d’Alba – Alba (Piémont), Octobre

C’est la foire internationale de la truffe blanche d’Alba qui se déroule annuellement à Alba à l’automne, mettant la truffe et le vin de la région UNESCO Langhe, Roero, Monferrato à l’honneur. Les festivités se déroulent sur plus d’un mois (entre octobre et novembre), mais ont principalement lieu les weekends. Un grand marché de la truffe blanche récoltée dans l’année est mis en place, avec des spectacles, de la musique, des séances de dégustation, une foire au vin, des animations médiévales en costumes traditionnels, une course d’ânes et la célèbre vente aux enchères de la truffe blanche, dont le prix atteint parfois des sommes astronomiques. L’or blanc !

Eurochocolate – Perouse, Octobre

C’est une foire annuelle entièrement dédiée à la tradition chocolatière mondiale qui se déroule dans le centre historique de Pérouse, en Ombrie. Elle fait appel aux producteurs de chocolat sous toutes ses formes. Tout au long de sa durée, de nombreux événements sont organisés comme des spectacles, d’initiatives culturelles, des animations et happening dans les rues, places, et lieux d’art de la ville. Le plus important est le spectacle de la sculpture du chocolat. Il met en concurrence des sculpteurs qui travaillent des blocs de chocolat de 1 m3.

Cous Cous fest – San Vito lo Capo (Sicile), Septembre

C’est le festival international du CousCous et de l’intégration culturelle qui se déroule en Septembre dans un petit village de Sicile appelé San Vito lo capo. Au cours de cette grande fête au slogan “Faites le cous cous, pas la guerre! on peut goûter les saveurs du blé concassé, du bouillon de légumes et des de nombreux poissons de la méditerranée.

A partir de 1988, elle accueille aussi des spectacles de rue, des concerts et surtout le Championnat du monde officiel de Cous Cous.

Slow fish – Gênes, Mai

C’est l’évènement international consacré aux poissons et fruits de mer, organisée par Slow Food et la Région de Ligurie, qui se déroule sur le site du Porto Antico à Gênes. De nombreux rendez-vous : Avec des cuisiniers italiens et internationaux qui préparent de nombreux Rendez-vous Gourmands.

Les Ateliers du Goût permettent d’explorer différents thèmes et produits de la mer.

La Casa Slow Food accueille différentes expositions:

les formateurs de l’Alliance Slow Food qui sont des Cuisiniers donnent des cours de cuisine.

Le Marché accueille quant à lui tous les producteurs Slowfood. Les visiteurs ont également la chance de découvrir les délicieuses spécialités à base de poisson dans la zone Street Food et Food Trucks, accompagnées d’une sélection de bières artisanales et vin du terroir.

Pizza Village – Naples, Septembre

C’est la grande fête de la pizza napolitaine qui a lieu chaque année en septembre, quand le lungomare Caracciolo (ou la promenade maritime de Naples) se transforme en la « plus grande pizzeria du monde ». 50 pizzerias de grande renommée, une centaine de grands chefs de la pizza du monde entier, concerts, expositions, concours, conférences et séminaires entièrement gratuits animent pendant 7 jours un gigantesque village à pizza de plus de 30km2.

Vinitaly – Vérone, Avril

C’est le plus grand salon viticole du monde. Le cœur de la manifestation est réservé au nectar des dieux italien, qui fait de l’Italie le Pays du goût, mais ce sont les nombreux exposants et acheteurs étrangers qui chaque année se rendent à Vérone pour y participer. Le programme est toujours très chargé d’évènements, revues, dégustations, show cookings et ateliers et englobe aussi « Off Vinitaly », une série d’évènements parallèles qui permettent aux passionnés et aux opérateurs de découvrir les trésors œno-gastronomique de Vénétie et de l’Italie.

Comment préparer des spaghetti al pomodoro parfaits. La recette de La maison d’Anna

Salut tout le monde ! Même si Anna prend toujours un grand plaisir à cuisiner pour vous chaque jour, aujourd’hui elle a décidé de vous livrer l’une de ses recettes traditionnelles : les spaghetti aux tomates cerises, le graal de la cuisine italienne, le plat de pâtes que n’importe quel italien sait cuisiner les yeux fermés.

Eh oui, car pour cuisiner un bon plat de pâtes savoureuses en réalité il n’y a rien de compliqué : on a juste besoin d’un peu d’amour et d’ingrédients simples et de qualité, capables de satisfaire même les palais les plus exigeants et de mettre en accord adultes et enfants. D’ailleurs c’est exactement pour cette raison que tout le monde aime la cuisine italienne !

Mais revenons à notre recette. Pour préparez votre plat de spaghetti aux tomates cerises, vous n’aurez besoin que de 6 ingrédients : des spaghetti, des tomates cerises, de l’ail, de l’huile d’olive extra vierge, du sel et du basilic frais.

Voici la procédure:

  • Faites bouillir l’eau salée (22 g de gros sel / litre ) dans une grande casserole afin que les spaghettis ne se cassent pas.
  • Cuire les spaghettis en fonction des temps de cuisson indiqués sur l’emballage.
  • Prenez les tomates cerises et coupez-les en quatre.
  • Dans une grande casserole, versez un peu d’huile et faites revenir une gousse d’ail.
  • Ajoutez les tomates faire revenir doucement afin que le jus des tomates se mélange à l’huile, créant ainsi une sauce très savoureuse. Assaisonner avec sel , poivre, basilic frais ou origan, une herbe qu’Anna utilise beaucoup. Enlevez l’ail.
  • Égouttez les spaghettis al dente et versez-les dans la casserole à feu doux avec un tout petit peu d’eau de cuisson. Petit secret de la cuisine Italienne…l’eau de cuisson contient de l’amidon ce qui permet de lier la sauce .
  • Mélangez bien la sauce avec les pâtes, et garnissez le tout avec du parmesan, quelques feuilles de basilic, un filet d’huile d’olive sans oublier quelques tours de moulin à poivre noir ..!

Très simple, n’est-ce pas ? Alors, qu’attendez-vous pour vous mettre aux fourneaux ?

Anna attend les photos de vos pâtes avec impatience !

Buon appetito !

Naples et les bonnes adresses d’Anna

Bonjour les amis!

La semaine dernière La Maison d’Anna a lancé son blog et l’idée a plu à beaucoup d’entre vous.

Cette semaine on va donc continuer avec un nouvel article qui sera le premier de notre toute nouvelle rubrique mensuelle: les bonnes adresses d’Anna !

A partir d’aujourd’hui, tous les deuxièmes lundis du mois, Anna vous fera part de ses conseils pour bien manger lors de vos voyages en Italie, en commençant par l’une des villes les plus gourmandes du Pays de la Dolce Vita: Naples.

Etes-vous prêt à partir? On y va.

Continuer la lecture de Naples et les bonnes adresses d’Anna

L’Italie et les recettes de pâtes régionales

La maison d’Anna a enfin son propre blog !

Ici, à partir d’aujourd’hui, tous les lundi vous trouverez les conseils d’Anna et de son équipe : ses recettes, ses bonnes adresse, des curiosité que vous ne saviez pas sur l’Italie. Bref, tout ce qu’il faut savoir sur la bouffe de nos cousins transalpins vous le trouverez ici, chez La Maison d’Anna.

Et que de mieux que de commencer en célébrant la fête de la République italienne (qui était hier, le 2 juin) en vous présentant toutes les recettes de pâtes régionales les plus mangées en Italie ? Al dente, crémeuses, assaisonnées avec goût , les pâtes représentent le pivot de la cuisine italienne et chaque région d’Italie a sa propre recette.

Anna les a listées ici pour vous région par région :

Les îles:

Sardaigne : Fregola ai frutti di mare (des toutes petites pâtes aux fruits de mer)

Sicile : Pasta alla norma (avec des aubergines frites et de la ricotta salée)

Le sud:

Calabre : Pasta alle alici (aux anchois)

Basilicate : Strascinati, mollica e peperoni cruschi (avec de l’huile d’olive, de la chapelure et des petit poivron rouge séchés et puis frits)

Pouilles : Orecchiette alle cime di rapa (un incontournable de La Maison d’Anna à base de pousses de navets à l’huile )

Molise : Cavatelli al sugo di maiale (des petites pâtes faites mais avec des morceaux de viande de porc à la sauce tomate)

Campanie : Spaghetti alle vongole (aux Palourdes)

Le centre:

Abruzzes: Sagne e Fagioli (soupe de pâtes faites maison avec de la tomate et des haricots blancs)

Marches: Spaghetti alla amatriciana (recette très disputée avec le Lazio, à base de guanciale, sauce tomate et oignon)

Latium: Pâtes à la Carbonara les vrais…sans crème ni lardons (tout le monde les connait ?)

Toscane: Pappardelle al cinghiale (au sanglier)

Ombrie: Penne alla Norcina (avec des champignons, de la crème, de la truffe et de la saucisse)

Le nord:

Emilia-Romagna : Lasagne alla bolognese (celles-là on les connait aussi !)

Ligurie : Trenette al pesto (au basilic)

Vénétie : Bigoli in salsa (pates faites maison avec un sauce aux oignons et au poisson salé)

Val d’Aoste : Pasta alla valdostana (gratin de pates aux fromages avec des dés de jambon)

Frioul Vénétie Julienne : Biechi al Tazzelenghe (pâtes faites maison avec une sauce à base de vin rouge)

Lombardie : Risotto alla milanese (risotto au saffran)

Piémont : Ravioli del plin burro salvia (des petites pâtes fourrées aux trois viandes – lapin, porc et veau – servies dans un jus de viandes et de la sauge.

Voilà ! Maintenant vous savez vraiment tout sur les pâtes italiennes.

Il ne vous reste plus qu’à vous rendre à La Maison d’Anna pour les gouter !

Buon appetito !