Ma recette du gâteau Mimosa pour la Journée internationale des droits des femmes

La journée internationale des droits des femmes est une célébration née aux États-Unis pour commémorer un groupe d’employées décédées lors d’une manifestation contre des mauvaises conditions de travail, le 8 mars 1908. Célébrée dans plusieurs pays déjà à partir de 1911, elle n’a été officialisée par les Nations Unies que en 1977 et depuis lors, elle est célébrée partout dans le monde.

À l’occasion de la journée internationale des droits des femmes, en Italie la tradition veut qu’on offre aux femmes des fleurs Mimosa. Ce symbole fut choisi en 1945 par les féministes italiennes qui virent dans sa grande force et sa capacité à pousser sur les terrains plus difficiles malgré sa fragilité apparente des caractéristiques très similaires à celles des combattantes de cette époque.

Le Mimosa est pour moi une fleur aux couleurs ensoleillées qui transmet de l’énergie, du bonheur et de la joie de vivre. Personnellement je l’aime beaucoup, tout comme le gâteau que s’y inspire, le gâteau Mimosa (une autre icône de ce qu’on appelle la « fête des femmes » en Italie), crée par le pâtissier Adelmo Renzi en 1962.

Il s’agit d’un dessert composé de couches successives de pain de Gênes imbibé de liqueur douce et de crème diplomate, entièrement recouvertes de dés du même pain de Gênes couleur jaune mimosa. Voulez-vous connaître ma recette ? Allons-y !

  1. Commencez par préparer la génoise: dans un bol, battez six jaunes d’œufs avec 250 grammes de sucre. Ajoutez ensuite 300 grammes de farine tamisée et une cuillère à café d’essence de vanille ou de citron ; fouettez les blancs d’œufs et rajoutez-les au reste. Graissez et fariner une moule aux bords assez hauts, versez-y le mélange et laissez le cuire au four à 180 degrés pendant environ 30 minutes.
  1. Ensuite, attaquez la crème diplomate. Dans une casserole, mélangez quatre jaunes d’œufs avec cinq cuillères à soupe de sucre, puis ajoutez 40 grammes de farine, le zeste d’un citron et quelques gouttes d’arôme vanille. Réchauffez 400 ml de lait et quand il est presque bouillant versez-le dans la casserole en petites quantités et mélangez avec un fouet. Mettez la casserole sur le feu et tournez le mélange avec une cuillère en bois jusqu’à ce que la crème n’épaississe. Quand la crème pâtissière est froide, montez la crème fraiche et ajoutez-la en mélangeant délicatement du bas vers le haut.
  1. Faites fondre deux cuillères à soupe de sucre avec 200 ml d’eau et deux cuillères à soupe de limoncello.
  1. Découpez la génoise en 3 disques plus ou moins égaux à l’aide d’un couteau scie. Disposez le premier disque (celui du chapeau du pain de Gênes) sur votre plat de service et humidifiez-le avec le sirop de limoncello. Répartissez un tiers de la crème diplomate sur la base à l’aide d’une spatule. Puis, ajoutez un deuxième disque de génoise et humidifiez aussi celui-ci avec votre sirop. Utilisez le reste de la crème pour recouvrir le gâteau et ses bords. Pour finir, découpez en très petits cubes le troisième disque et collez-les sur tous les bords et le dessus du gâteau pour donner l’idée d’un brin de Mimosa.

Buon Appetito e Buona festa della donna !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s